Tale of a Scribe Who Retires to the Countryside :: Chapitre 13: L’interprétation de « paradis obscur »